Mon compte

Protégez-vous des ondes
Protégez vos patients et vos clients

Des études scientifiques controversées

Des nombreuses études ont été réalisées afin de déterminer si les rayonnements des téléphones portables sont dangereux ou non.

- Interphone (Mai 2010) :

Source de l'article sur Interphone : Universcience.fr

L’étude Interphone a été menée par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC). le CIRC est une agence intergouvernementale de recherche sur le cancer, créée en 1965 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) des Nations unies.
Interphone est une étude épidémiologique internationale qui visait à déterminer si l’utilisation de téléphones mobiles accroît le risque de cancer et si les champs électromagnétiques radiofréquences émis par les téléphones mobiles sont cancérogènes.

Elle a porté sur 2708 personnes atteintes de gliome, 2409 de méningiome, 1100 neurinomes de l'acoustique et 400 tumeurs de la glande parotide. Tous ces patients ont ensuite été comparés à des cas témoins en bonne santé, âgés de 30 à 59 ans. Les personnes incluses dans cette étude utilisaient en moyenne leur téléphone portable de 2h à 2h30 par mois.

L'étude a révélé un risque de gliome de 40% supérieur et un risque de méningiome de 15% supérieur uniquement chez les personnes ayant déclaré une utilisation fréquente du téléphone portable (au moins 30 minutes par jour depuis dix ans).

Néanmoins, l’incertitude liée à ces résultat nécessite de les répliquer avant d’établir un lien de cause à effet. Un doute a été émis concernant les résultats à long terme (> 10 ans).

Ces données ont été collectées à une période où l’utilisation du téléphone portable était moins forte qu’aujourd’hui. De nouvelles études en cours sont faites en partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile afin de déterminer avec exactitude le temps passé au téléphone par chaque les utilisateurs.

Cliquez-ici pour consulter le rapport final de l'étude Interphone

Le site internet 01net a rédigé pour le grand public une synthèse de Interphone.
Lire cet article très intéressant sur le site 01net.com.


 

- BioInitiative (2012) :

Définition - source Wikipédia
BioInitiative est un groupe de scientifiques internationaux, dont la première contribution publiée en 2007 est le "rapport BioInitiative", qui vise à démontrer la dangerosité des champs électromagnétiques (basses fréquences, radio-fréquences, wifi…).
Les associations environnementales l’utilisent parfois comme base scientifique pour justifier l’appel au principe de précaution en matière de pollution électromagnétique.

Cependant, ce rapport est critiqué par de nombreuses instances scientifiques, il est dit que ce rapport n'est pas une expertise collective mais une agrégation de chapitres signés sous la responsabilité seule de chaque auteur et que certains chapitres sont le reflet d'opinions personnelles ou de conviction sans validation scientifique.

Néanmoins, BioInitiative collige de nombreuses études et s'il n'est pas possible à ce jour de démontrer sans ambigüité que les ondes sont dangereuses pour l'homme, de nombreux résultats incitent à adopter un principe de précaution.

D'après un nouveau rapport du groupe de travail BioInitiative 2012, les éléments prouvant les risques pour la santé des champs électromagnétiques et des technologies sans fil sont significativement plus nombreux depuis 2007. Le rapport examine plus de 1 800 nouvelles études scientifiques.

Le rapport met en avant quatre types principaux de risques :
Source rtflash.fr

1)  comme l'a reconnu l'OMS en 2010, des risques de gliome liés à une utilisation intensive de téléphones portables.

2) les ondes électromagnétiques pourraient altérer la qualité du sperme.

3) l'utilisation intensive du mobile par une femme enceinte augmenterait de 50 % les risques de développer des troubles du comportement.

4) le dernier risque concerne l'autisme dont l'apparition pourrait être favorisée par l'utilisation excessive du portable par les futures mères. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables.

Selon Martha Herbert, docteur en médecine : « Tandis que nous recherchons activement les liens entre les troubles autistiques et les technologies sans fil, nous devrions minimiser les expositions aux technologies sans fil et aux fréquences électromagnétiques pour les personnes souffrant de troubles autistiques, les enfants de tous les âges, les personnes envisageant d'avoir un enfant et pendant la grossesse ».

Témoignages

1000 personnes ont testé les patchs Fazup sur le site www.testertout.com

 

 Cliquer ici pour les lire les témoignages

 

 

Reportage vidéo

 Reportage sur Fazup dans l'émission " On est plus des pigeons !" diffusée sur France 4

Ondes : Faut-il en avoir peur ? Comment s'en protéger ?

 

 

 

Recevez gratuitement nos guides salle d'attente




A l'usage de vos patients : les gestes conseillés pour réduire son exposition aux ondes. Placez-les dans votre salle d'attente et faites bénéficier de réductions à votre patientèle


Recommandez Fazup

Profitez de 20% de réduction sur les produits Fazup


Réseaux Sociaux

Facebook  Twitter  Youtube

Réduction pour les professionnels de santé

 Profitez de 20% de réduction sur les produits Fazup